Quelle subvention pour l’achat d’un lave-verre osmoseur

L’achat et l’installation d’un lave-verre osmoseur dans votre établissement ne peuvent être que bénéfiques pour vous, vos employés, et vos clients. Le lave-verre osmoseur possède de nombreux avantages. Si vous opérez dans le secteur de la restauration, vous pourrez bénéficier du financement Stop Essuyage dans votre acquisition. De quoi s’agit-il ?

C’est quoi Stop essuyage ?

La subvention Stop Essuyage est proposée depuis plusieurs années par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie – Risques professionnels. Sa mise en place était dans le but de réduire considérablement les risques liés aux accidents de travail. Elle a donc pour objectif d’améliorer les conditions de travail des salariés surtout au niveau des infrastructures.

Pour aller plus loin : Prix d’un lave-verre osmoseur : quel budget prévoir ?

Le financement Stop Essuyage vise à diminuer les désagréments et les difficultés dans l’essuyage manuel des verres comme les coupures ou les TMS liés aux mouvements répétitifs. Elle concerne les entreprises souhaitant s’équiper d’un lave-verre osmoseur pour limiter les essuyages manuels. 

Le montant de l’aide est fixé à 50 % du coût hors taxes de l’investissement. Elle peut varier entre 2 000 euros et un plafond de 25 000 euros. Il est à noter que la subvention ne touche que l’achat d’un ou de plusieurs lave-verre avec osmoseur équipés de trois paniers. Elle peut contenir cependant des options comme :

  • Un adoucisseur 
  • Des paniers supplémentaires
  • Un équipement antibuée
  • Un rehausseur de lave-verre
  • Une table relevable 

Comment être éligible à la subvention ?

Le financement Stop Essuyage s’adresse aux établissements comprenant 1 à 49 salariés. Les entreprises doivent se trouver dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, y compris les cafés et les bars.

Pour être éligible au financement, l’institution doit répondre à ces critères, mais aussi aux codes de risques qui sont les suivants : 

  • 553AC : elle concerne les restaurants, les cafés-tabacs, les hôtels avec ou sans restaurants et foyers.
  • 801 ZA : elle vise le personnel enseignant et administratif des établissements d’enseignement. Ceux-ci opèrent dans le secteur privé ainsi que les organismes de formation. 

Comment trouver un professionnel pour faire la demande ?

Pour effectuer la demande de subvention, les étapes à entreprendre sont relativement simples.

Vous devez avant tout vous adresser à la Caisse régionale (Carsat /Cramif /CGSS) dont dépend votre entreprise. Vous y déposerez votre réservation sur devis dont la caisse fournira une réponse dans un délai de 2 mois. Vous confirmerez votre réservation par l’envoi d’un bon de commande conforme au cahier des charges Stop Essuyage. Vous y enverrez par la suite la facture acquittée et le RIB au nom de l’entreprise. Ces pièces justificatives sont complétées par une attestation sur l’honneur sur la mise à jour des cotisations sociales de l’établissement.

Ces démarches peuvent également être entreprises par un professionnel. Pour trouver le bon prestataire, il est préférable tout d’abord de s’adresser à un cuisiniste expert ou à un distributeur de matériel CHR. Le meilleur moyen reste le comparatif des services proposés sur les différentes plateformes du web. Vous y trouverez les diverses propositions, les recommandations et les avis des consommateurs sur les offres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.